San Michele est une île cimetière.
Autrefois, s’y élevait un couvent au Nord de l’île.
Avant le XIXe siècle, les Vénitiens enterraient leurs morts dans des cimetières paroissiaux, autour des églises.
Napoléon Bonaparte interdit cette pratique en 1804 et fit construire un cimetière unique, à l’écart de la ville, sur l’île San Michele où se trouvait le couvent.
A partir du XIXe siècle, San Michele devint le cimetière des Vénitiens.
Le cimetière fut organisé et édifié par l’architecte Gian Antonio Selva
Il abrite les tombes de personnages célèbres comme Serge Diaghilev (1872-1929) à qui les danseurs rendent toujours hommage en déposant un chausson de danse sur sa tombe ou Igor Stravisnky (1882-1971) et son épouse Véra. Le compositeur russe est mort aux Etats-Unis mais enterré à Venise, selon ses dernières volontés.